FAITES LA DIFFÉRENCE EN ENTRETIEN DE RECRUTEMENT !!!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Je vous donne aujourd’hui dans cet article des petits conseils pour “faire la différence” et pouvoir préparer au mieux votre entretien.

Il y aura également des GROSSES ERREURS à vraiment (vraiment, vraiment, vraiment) éviter en entretien avec un recruteur.  

  1. Faites ressortir les points clés de votre parcours (ne relisez pas votre CV) en lien direct avec le poste sur lequel vous postulez (vos expériences d’il y a 15 ans ne sont plus vraiment d’actualité ..). Bon d’accord ça vous le saviez déjà parce que vous avez lu mon article précédent, alors voici un petit plus : essayez de trouver des exemples (ou anecdotes, on aime bien aussi) pour appuyer vos propos et si possible donnez des chiffres concrets pour que nous puissions avoir de réels faits. 
  2. Vous avez du mal à répondre à une question ? Aucun problème, dans un premier temps vous pouvez reformuler la question, ce qui vous permet de voir si vous avez bien compris et en plus vous avez le temps de réfléchir à la réponse. Mais ne vous inquiétez pas, on ne vous en voudra jamais de ne pas répondre du tac au tac à nos questions. Et, il est préférable de réfléchir à la réponse et répondre correctement plutôt que de se précipiter pour répondre n’importe quoi. 
  3. Vous êtes sur un métier technique ? Super ! Vous pouvez en profiter pour laisser des documents au recruteur (qui seront ensuite transmis au service technique) pour nous montrer vos réalisations ou autres. Petit + pour les profils techniques : sachez adapter votre langage en fonction de la personne que vous avez en face de vous. Un recruteur ne comprendra pas un langage trop technique et de voir que vous pouvez expliquer simplement les choses ne sera que bénéfique pour votre candidature, surtout si vous êtes en lien avec les clients. Laissez ce langage technique pour votre entretien avec le futur responsable ou collègue, lui appréciera nettement plus que vous parliez le même langage.

  4. Vous n’êtes pas un profil technique ?  Il est  facile de faire la différence auprès d’un recruteur. Comment faire ? Mettez en avant les missions secondaires que vous avez réalisés ou autres postes sur lesquels vous avez été qui vous permettent d’avoir une « valeur ajoutée » (comme par exemple : la gestion des réseaux sociaux, la rédaction de newsletters..) et d’apporter un atout à l’entreprise.  

  5. Montrez que vous comprenez et écoutez ce que le recruteur vous dit en reformulant et en posant des questions. En plus, vu que vous avez lu les articles précédents, vous avez pris votre petit bloc note et un stylo pour prendre en note ce que dit le recruteur. 

  6. Sachez reconnaître vos faiblesses. Si un recruteur fait ressortir un point sur lequel votre profil à une « faiblesse », n’essayez pas de vous défendre. Comprenez et montrez au recruteur la façon dont vous allez pallier à ce manque (pour l’anglais : prendre des cours, pour un manque de connaissance sur un sujet en particulier : vous allez apprendre par vous-même avec des livres ...)

Un petit plus

Allez c’est cadeau, même 2 qui vous permettent encore plus de faire la différence :  

  • Envoyez un petit SMS de remerciement au recruteur à la suite de l’entretien,  
  • Si vous postulez dans une entreprise où il y a une partie production, vous pouvez demander à faire une visite des locaux.  

Les erreurs à éviter :

  • Ne coupez pas la parole à la personne que vous avez en face de vous. D’une part c’est très énervant et d’autre part c’est au recruteur de gérer l’entretien, pas à vous.  
  • Ne parlez JAMAIS en mal des autres : anciens collègues, anciens responsables, ancienne entreprise, autres entreprises dans lesquelles vous avez postulé … Pourquoi ? Et bien qui nous dit que vous n’allez pas parler de nous en mal ? 

Rédigé par Rachel Beaudet

Rédactrice Web chez WEvolution

Les entretiens de recrutement – Les questions pièges !!!

Beaucoup de recruteurs utilisent encore ces questions pièges auxquels vous ne vous attendez pas. Ce sont des questions qui peuvent avoir 3 objectifs :

– Pour départager des candidats, vous être en short-list et le recruteur a besoin de vous départager,
– Le recruteur voit que vous avez très bien préparé les questions « prévisibles », il va donc vous déstabiliser …

Lire plus »
nunc at Aliquam leo ipsum risus. ultricies tristique ut Donec